L’amour et la haine : en attente sur Verizon

Le New York Times

19 août 2016

Les Pages Opinion |

Par Delia Ephron

Verizon et A T & T sont des compagnies de câble aux USA au même titre qu’Orange, Free ou Numéricâble le sont en France. Elles distribuent l’Internet, la télévision par câble et le téléphone fixe. Le problème, le fléau même ! de l’attente au téléphone est internationale, et bien au-delà des compagnies de câble bien sûr. L’article qui suit semble tant à propos après mon dernier blogue recent : « Pourquoi les services d’assistance technique téléphoniques sont-ils intentionnellement insupportables » [du 8 juillet 2016 dans la rubrique Société Américaine] que je ne peux résister à la satisfaction de reproduire l’article qui suit. Donnez-moi des nouvelles de ce que vous en pensez ! Mon adresse email est sur la première page du blogue.

Je sais que ce n’est pas une bonne idée de haïr qui que ce soit. J’ai appris après la lecture d’un article que j’ai lu récemment que les émotions négatives sont mauvaises pour la santé. Je ne voudrais pas subir une crise cardiaque parce que mon Internet ne fonctionne pas. Mais je déteste Verizon.

Unknown J’ai passé quatre heures au téléphone avec cette entreprise, un récent samedi matin. Je sais pour sûr que j’ai été déconnectée trois fois. La première fois, je suis, sans m’en rendre compte, restée accrochée pendant environ 20 minutes attendant que quelqu’un revienne sur la ligne. Une personne m’a même promis qu’il ne disparaîtra pas et m’a dit, « Vous-ais-je abandonnée jusqu’ici?” J’ai dit non c’est vrai, et puis il a disparu.

 

Assise à mon bureau, j’oublie que je n’ai pas l’Internet, je clique sur une fenêtre de navigation et je reçois un écran vide avec le message “Impossible de se connecter.”

2Je me sentis idiote d’être tellement bouleversée à ce sujet. Mon mari est décédé en octobre dernier. J’imputais mon hystérie sur la perte de Jerry, sans parler du long été du fascisme de Trump. À suivre les tragédies insensées partout dans le monde et ma propre perte, je suis assurément inquiète et malheureuse. Je me sentis absolument sans défense.

Au cours de ma journée au téléphone avec Verizon, au bout d’au moins deux heures, j’ai dû repasser une fois de plus par toutes les consignes téléphoniques. Je criais à chaque consigne. Celles-ci sont inquiétantes, car après que Verizon vous ait déconnecté, vous devez rappeler et respecter les règles pour arriver à parles à quelqu’un une nouvelle fois.

9
Il semble que l’anglais ne soit pas la langue maternelle de certaines des personnes à qui j’ai parlé. Cela ajoute un niveau de frustration et de culpabilité supplémentaires parce que j’imagine une salle pleine d’employés du service à la clientèle, disons en Inde, forcé de parler à des Américains gâtés et en colère. L’un d’eux m’a dit qu’il était un superviseur et m’a promis de résoudre mes problèmes, bien que mon problème ne soit pas dans sa «zone», puis il a également disparu.

Pendant que j’étais en continuelle attente, j’ai écrit des chèques. N’est-ce donc pas vieux jeu de payer ses factures par chèque? Mais en réalité, à ce moment-là, cela m’a paru astucieux. Pas besoin d’Internet. J’ai écrit un chèque pour Verizon de $145.88.

J’ai appelé mon ami Deena pour me plaindre. Elle a réponse à tout et je pensais qu’elle allait me dire gentiment: «Tu déplaces ta douleur et ta colère d’avoir perdu Jerry, et n’oublie pas les horribles nouvelles dans le monde que tu dois endurer : la crainte que notre pays soit en train d’imploser, Trump, le manque de contrôle des armes à feu , que fera Poutine, et que peut faire Obama ae propos de ces sujets ? Bien qu’il soit sain d’esprit, et qu’en plus de cela tu es sur le point de le perdre. Tout cela te rend impuissante “.

Au lieu de cela, elle m’a dit que quand elle et son mari, Marty, ont changé leur Internet pour AT & T, il est presque devenu fou. Ce fut un drame qui dura six mois. Récemment, ils ont voulu faire un changement dans leur service, mais, dit-elle, Marty est toujours tellement traumatisé qu’ils n’osent toujours pas.

22

Pour moi, tout cela a commencé parce que j’ai déconnecté une de mes deux lignes fixes. Je n’ai pas besoin de deux lignes fixes maintenant que je n’ai plus Jerry. C’est là le seul changement que j’ai essayé de faire depuis la mort de mon mari, et de toute évidence cela ne s’est pas bien passé.

Un de mes amis qui n’est pas un psychique a suggéré que Jerry ne voudrait pas que je déconnecte son téléphone, mais honnêtement ça n’est pas le comportement qu’aurait eu Jerry. Sa voix est encore sur le répondeur puisque je l’ai enregistrée sur mon téléphone portable avant de demander le débranchement.

11Il avait une belle voix dont j’étais follement amoureuse, et le seul endroit où je puisse encore l’entendre est sur cet enregistrement. Il dit : «Vous êtes sur la ligne de Delia Ephron et Jerome Kass, veuillez, s’il vous plaît laisser un message. »

En tout état de cause, lorsque j’ai demandé à ce qu’une ligne soit débranchée, d’une manière ou d’une autre la compagnie a également débranché l’autre téléphone fixe.

3Je sais que cela n’a pas de sens, mais c’est comme ça que tout a commencé. Maintenant, depuis un mois, Verizon a de façon aléatoire débranché mon Internet, et je passe des heures au téléphone à essayer de le récupérer.

J’étais mal à l’aise d’avoir à crier et d’insulter des gens qui ne font qu’essayer de gagner leur vie. Mais vous savez quoi, cette fois-là je ne me suis pas sentie mal à l’aise, parce qu’il était 22 heures et je ne n’avais toujours pas de connexion Internet. Et il a fallu que je les appelle à nouveau, et quelqu’un m’a répondu qu’il n’y avait aucune trace d’une commande à mon nom. J’ai tenu à parler à un superviseur. Ils m’ont assuré qu’elle rappellerait.

7J’ai vraiment hurlé. J’ai fait peur à mon chien.

Il a fallu presque une semaine pour recouvrer mon Internet. J’ai passé beaucoup de temps dans des cafés avec mon ordinateur. En tant qu’écrivaine à la pige, je suis totalement dépendante de l’Internet, j’ai pensé faire des poursuites pour perte de travail, 10 capucinos et ma détresse émotionnelle. L’accès à Internet devrait être gratuit. C’est le moyen par lequel les gens postulent à des emplois, communiquent, que faire si on est piqué par une abeille ou pire.

Être en mesure de se le permettre est un grand avantage. Hillary Clinton devrait prendre position sur ce sujet : « L’Impossibilité de se connecter » prendra fin sous sa présidence. Et mettre un terme également à tous les appels téléphoniques par robots.

 44

Delia Ephron est l’auteur, plus récemment, du roman “Siracusa.”

Suivez la section New York Times Opinion sur Facebook et Twitter (@NYTopinion), et inscrivez-vous à la newsletter de l’opinion d’aujourd’hui.

You may also like...

Leave a Reply