Le trust Center de l’université MIT


Le Trust Center est une institution indépendante au sein de l’université MIT. Il se dissimule sur le campus au sein d’un bâtiment banal et terne, et est connu de tous simplement par le code E40. Il ne couvre qu’un petit espace long et étroit de 370 mètres il offre cependant une foule de ressources aux étudiants: tel que les conseilles d’experts et de mentors, des cours sur l’entrepreneuriat, un espace de bureau, quelques bureaux privés de la taille d’une cabine téléphonique, quelques salles de travail à parois de verre, une salle de conférence vidéo, et une kitchenette où s’empilent des caisses de boissons énergétiques et de paquets de nouilles japonaises Ramen. On y a l’occasion de se frotter, non seulement aux autres étudiants et professeurs, mais aussi à des gens d’affaires et à des Venture capitalistes [des investisseurs de capital à risque]. Il est facile de s’imaginer que quelque part dans la salle peuvent se trouver les prochains Steve Jobs ou Mark Zuckerberg.

Les étudiants ont la possibilité de se joindre à l’un des 14 clubs dédiés à la création d’entreprises. Le Trust Center débuta en 1990 en proposant une classe, enseignée par un professeur auxiliaire, mais, il dispense aujourd’hui plus de 30 cours enseignés par 35 membres du corps professoral de tous les coins du MIT, et il offre en coopération avec  la Sloan School of Management [l’école de Gestion Sloan], une piste MBA en entrepreneuriat et innovation. Seuls 288 étudiants étaient enrôlés en 1996 pour suivre des cours d’entrepreneuriat, aujourd’hui on en compte environ 1500 chaque année.

MITx457

 

 

 

 

 

 

Le tout nouveau batiment du Media Lab du MIT

Romi Kadri est un junior écossais de 21 ans qui écrivit son premier plan d’affaires quand il avait 9 ans. Kadri a abandonné l’école secondaire à 16 ans pour prendre un emploi chez Rolls Royce en tant qu’apprenti dans la division turbine à gaz. Il est arrivé à MIT deux ans plus tard. Il y suit, parmi d’autres concentrations, le développement d’une nouvelle entreprise qu’il espère produira un système d’entraînement hybride d’émissions zéro pour les jet-skis et les motos.

Ce n’est pas seulement le Trust Center qui a rendu MIT si important et populaire aujourd’hui. L’ampleur de l’innovation technologique et de l’activité entrepreneuriale qui se produit à tout moment sur tout le campus est remarquable.

Tout le monde connaît bien sûr le Media Lab. Fondé en 1985, il est probablement le plus célèbre et le plus productif lit de semences de l’invention. Les étudiants du Media Lab donnent vie à la science-fiction.

Des ordinateurs en tissu, des prothèses alimentées par du glucose, de la peau de robot fabriquée en matières textiles sensorielles, des nanowires [des nanofils], pour la photosynthèse de carburants liquides ; le Media Lab accompli tout ça et plus encore. Essentiellement conçu pour encourager la créativité et l’innovation le laboratoire a néanmoins donné naissance à plus de 120 entreprises dérivées.

Le MIT Deshpande Center, fondé en 2002, offre des subventions en espèces aux équipes de professeurs et étudiants de l’université, ayant déjà dispensé plus de 11 millions de dollars à plus de 90 projets entrepreneuriaux, dont 26 sont devenues des entreprises commerciales. Fondé il y a un siècle et demi pour répondre aux besoins technologiques de l’ère industrielle, MIT a réussi à se transformer en un incubateur de l’ère numérique.

You may also like...

Leave a Reply